Les différents styles de bières en image

29 Juin

Classification des bières

Bière pour lui, bière pour elle

17 Mar

Verres à bière

Une idée cadeau pour les couples amateurs de bière: ces deux verres à bière pils vendues par le site e-commerce de la chaine de grands magasin américains Nordstrom. Pour les acheter, c’est par ici.

Pourquoi la bière ne déborde-t-elle pas de son verre ?

8 Mar Portée de bière

Pourquoi un verre de bière déborde-t-il moins facilement qu’un café glacé ? Une équipe internationale de physiciens, du CNRS et de l’Université de Princeton a résolu l’énigme. En recréant l’expérience en laboratoire, les scientifiques se sont aperçus que cinq couches de bulles suffisent à réduire la hauteur des vagues de 10%. Explication parue dans la revue Pysics of Fluids : le frottement de la mousse dense contre les parois du récipient amortit les mouvements du liquide. Et l’empêche de déborder. On appelle ce phénomène la «dissipation visqueuse».
Voir la vidéo explicative sur le site de l’American Physical Society
A noter qu’il y a 2 ans et dans le même genre, un chercheur espagnol avait expliqué lors d’un congrès de l’American Physical Society, « Pourquoi une bouteille de bière se met à mousser après un brusque impact sur son embouchure? »

Portée de bière

Sources: Photo Reuters / Michael Dalder (Oliver Struempfl tentant en 2014 de battre le record du monde de porter de bières, l’occurence 27 bocks).

Pourquoi la bière se renverse-t-elle moins facilement que le café ? (Le Monde)

Pourquoi la bouteille de bière se met-elle à mousser ? (Slate France)

Budweiser contre-attaque

3 Fév

Mais cette fois, ce n’est pas contre son homonyme tchèque mais contre les micro-brasseries qui sont en train de prendre petit à petit une part importante du marché américain de la bière.

Le message de Budweiser dans cette publicité passée lors du Superbowl qui a vu la victoire des New-England Patriots: la Bud, c’est la vraie bière populaire pas un truc de hipsters new-yorkais qui dégustent plus qu’ils ne boivent avec des slogans comme: «fier d’être une macro», «pas brassée pour jouer les délicats», «faite pour être bue, pas pour être disséquée» ou encore «laissez-les siroter leur Pumpkin Peach Ale»


Les micro-brasseries représentent déjà 7% du marché américain de la bière (il y a encore de la marge); c’est surtout le seul segment de marché en croissance.

Pas sûr en revanche que la publicité ait l’effet escompté: pour le moment, ce spot publicitaire, c’est surtout un bon coup de pub pour les microbrasseries…

Source: En se moquant des micro-brasseries dans une pub, Budweiser trahit son inquiétude (Slate France)

SAB Miller dans la tourmente ?

15 Sep

SAB Miller

Alors que des rumeurs faisaient état du refus de la famille contrôlant Heineken de se rapprocher du géant sud-africain SAB Miller, de nouvelles rumeurs bruissent des velléités d’AB InBev de lancer une OPA vraisemblablement hostile sur SAB Miller. Il s’agirait d’une OPA du n°1 sur le n°2 (Heineken étant le n°3) ce qui devrait poser dans certains pays des problèmes de concurrence.

Source: photo Bloomberg / Source: Le géant brassicole AB InBev veut reprendre SABMiller, numéro deux mondial (RTBF)

Les dix bières les plus populaires du monde en 2013

22 Août

Les Chinois ont engloutit près de 10,3 milliards de litres de bière, faisant de la Chine le 1er marché mondial. Fort logiquement, ce sont des marques chinoises qui trustent le palmarès des bières bues dans le monde.

Snow Beer1. Snow

Cette marque brassée par SAB Miller et un partenaire local (China Resources Entrerprise) n’est vendue qu’en Chine et représente pourtant à elle seule 5,3 % du marché mondial. C’est une bière de soif de type Lager sans saveur marquée ce qui n’est pas très discriminant, la plus part des bières de ce classement sont dans cette situation.

 

2. Tsingtao

Tsingtao est une des plus anciennes brasseries de Chine avec des origines qui remontent à 1903. Elle a été fondée par des colons allemands et britanniques à Quigdao. Cette pilsner s’exporte hors de Chine à commencer par les Etats-Unis (depuis 1972). C’est la plus connue des bières chinoises. Elle organise chaque année à Quingdao une fête de la bière qui n’a rien à envier à l’Oktoberfest de Munich.

3. Bud Light

Brassée par l’Américain Budweiser désormais propriété du groupe Anheuser-Busch InBev, la Bud Light qui représente 2,6% du marché a une piètre réputation gustative sur les grands sites de notation de bières de type Beeradvocate.

4. Budweiser

Marque historique d’Anheuser-Busch (aujourd’hui Anheuser-Busch InBev), la Budweiser américaine (à ne pas confondre avec son homonyme tchèque Budvar Budweiser) représente 2,2% du marché mondial. Elle s’autoproclamme « la reine des bières »; ce que contestent les biérophiles.

5. Skol

Skol est une marque brésilienne qui appartient au groupe Anheuser-Busch InBev. On la trouve également à Hong-Kong.

6. Yanjing

La troisième bière chinoise serait « la bière officielle de la Chine ».

7. Heineken

Marque premium du groupe brassicole éponyme, la bière Heineken est née à Amsterdam, aux Pays-Bas mais est vendue dans le monde entier.

8. Harbin

Harbin est la quatrième marque chinoise de ce classement. Elle appartient (encore) au groupe Anheuser-Busch InBev et est produite dans le Nord-Est de la Chine, non loin de la Russie.

9. Brahma

Encore une marque de l’écurie Anheuser-Busch InBev, elle est essentiellement vendue au Brésil.

10. Coors Light

Marque phare du groupe Américano-Canadien Molson Coors Brewing, la Coors Light est le challenger de la Bud Light aux Etats-Unis. Comme cette dernière, elle a une très mauvaise réputation.

Source: CNN, the world’s popular beer is…

L’art de la bière s’étudie à l’université

4 Nov

Coup sur coup, deux universités françaises viennent de proposer des cours de « biérologie ».

L’Université de La Rochelle a ainsi lancé un diplôme universitaire d’opérateur de brasserie qui existe en fait depuis 2007. Dépendante du département de biotechnologies, elle vise à donner un bagage scientifique et technique à des passionnés désireux de lancer leur activité de micro-brasserie. La filière qui surfe entre la microbiologie, la biochimie, le marketing et le génie des procédés, brasse également sa propre bière, la « science infuse » qui se décline en quatre variétés dont une blonde et une blanche.

Sous l’impulsion d’Hervé Marziou, diplômé de l’Académie des hautes études du goût et longtemps dégustateur expert chez un grand brasseur, l’Université de Cergy-Pontoise vient de son côté de lancer une formation professionnalisante en biérologie aux professionnels de la restauration et de la brasserie. Le but de la formation est d’améliorer la « culture brassicole » des étudiants, professionnels de la restauration… ou non. Il s’agit sur court séminaire de deux jours de présenter l’histoire et la diversité des marchés de la bière et de présenter comment associer la bière avec des mets en restaurations ou bien encore en cocktail. Le séminaire est bien sûr illustré par des aterliers de dégustation afin d’apprendre à reconnaître les différents types de bière : de soif de spécialité, à fermentation spontanée, haute et basse…

Sources : Le Figaro Etudiant